Le 2047 Mansfield célèbre son 100ième anniversaire

Le Club universitaire de Montréal a fêté ses 100 premières années en 2007, avec la publication du livre de l'histoire du Club et deux soirées de gala. C'est maintenant le bâtiment du Club qui s’apprête à souffler les chandelles.

La célébration d’un centenaire est non seulement un anniversaire, mais un rappel de l’histoire de la ville dans laquelle le bâtiment est érigé et des membres qui l’utilisent. Le Club est une délégation générationnelle, et un patrimoine culturel pour ses membres. Pour plusieurs, il représente un deuxième chez soi et des souvenirs inoubliables. Pour d’autres, du moins un endroit chic et confortable où ils ont maintes fois bu un verre ou dîné en compagnie d’amis. Bref, cette célébration tient à cœur, tant à nos membres qu’à notre personnel de longue date, ayant tous fleuri au gré des humeurs du bâtiment.
 
Il serait mal avisé de parler du Clubhouse sans mentionner son père et architecte, Prof. Percy Erskine Nobbs, célèbre pour la construction de plusieurs bâtiments aux alentours de l’université McGill et pour la méticulosité avec laquelle il choisissait leur emplacement.
 
Né en 1875 à Édimbourg, Nobbs arriva à Montréal en 1903, à 28 ans, afin d’assumer la direction de l’École d’architecture de McGill. Sa première commande fut la conception d’un Club pour l’Association des étudiants de McGill, sur la rue Sherbrooke. Par la suite, il décrocha plusieurs contrats qu’il réalisa selon sa devise : «construire pour l’usage autant que pour l’aspect».

Avant qu’on ne charge Percy Nobbs de concevoir le nouvel édifice de la rue Mansfield, le Club était logé dans d’anciennes résidences privées. La première fut la maison Summer, située à l’angle nord-ouest du boulevard Dorchester et de la rue St-Monique. Aujourd’hui absorbée par le complexe de la Place Ville-Marie, elle fut vendue le 28 octobre 1911.

En 1912, le Club fit l’acquisition de son site actuel, du côté est de la rue Mansfield. Les membres chargèrent Percy Nobbs de la tâche, pour son style à la fois prestigieux et chaleureux, qui correspondait à la vision qu’ils avaient du Club. Nobbs s’inspira des maisons en rangée géorgiennes du début du XIXème siècle à Londres pour réaliser son plan. La construction de l’édifice dessiné par Nobbs fut achevée en 18 mois et l’édifice, tel qu’on le connaît aujourd’hui, ouvrit ses portes le 17 décembre 1913.
 
Le Club a été classé monument historique du Québec en septembre 1986. Son parcours, son apparence agréable et son état excellent de préservation en font un bijou de l’histoire canadienne. Que de rires et de boutades échangées entre ses murs! Le sourire du portier dans le hall d’entrée, la courbe gracieuse de l’escalier qui mène au premier étage, la lumière tamisée des salles et le son du personnel de service qui s’affaire dans la cuisine; toutes ces choses sont difficiles à imaginer dans un emplacement différent. Le bâtiment du Club fait désormais partie de la vie de ses membres.  
 
Le 15 janvier 2014, le Club fête les 100 ans de notre Clubhouse actuel. C’est une étape de plus dans une longue vie jonchée d’événements, de hauts et de bas, de bons souvenirs et d’amicalités. Une page de l’histoire sera bientôt tournée, mais le livre continue.
 

© Copyright 2020 University Club of Montreal. Tous droits réservés. | Conception web & Réalisation du site Internet par HPJ. Propulsé par memboGo.